Le stress et la réflexologie

Le stress est une réaction d'adaptation de l'organisme à des agents extérieurs physiques et/ou psychiques (les stresseurs).

C'est un phénomène naturel et bienfaiteur s'il n'est pas récurrent.

 

Les premiers hommes sont apparus il y a environ 200 000 ans.

Leurs principales préoccupations à l'époque étaient de manger, ne pas se faire manger et se reproduire. 

Ils ont dû s'adapter à des conditions de vie rudes, difficiles, dangereuses et doivent leur lente évolution à des réflexes de survie.

 

Leurs premiers réflexes conditionnés suite à un stress important

( à l'époque une agression par exemple) étaient toujours en fonction des circonstances : 

- ou la fuite.

- ou l'attaque.

- ou  l’inhibition.

 

 

La vie trépidante de ''l'homme contemporain'' existe depuis environ 150 ans

(début de l'industrialisation).

Nous sommes aujourd'hui confrontés aux responsabilités familiales, professionnelles, qui peuvent s’avérer insurmontables...

Nos réflexes de survie sont toujours les mêmes que ceux des premiers Homo Sapiens car ils n'ont pas encore eu le temps d'évoluer pour s'adapter à la vie moderne.

 

La réponse que nous donnons aujourd'hui au stress que nous rencontrons est la même que celle qu'auraient donné les premiers hommes.

Une surproduction hormonale sur un court ou un long terme pour avoir la débauche d'énergie nécessaire à observer, courir, se sauver, se battre, poursuivre...

 

La différence est que nous avons du mal à éliminer rapidement les différentes hormones du stress que nous libérons naturellement dans notre corps car notre mode de vie est trop sédentaire.

Cette sédentarité ralentie considérablement l'évacuation par les voies naturelles de ces hormones du fait bien souvent d'un manque d'activité physique régulière.

Le résultat est que cette surproduction durable, causée par un stress récurent, fini par provoquer des inflammations, des maladies dont on ne soupçonne pas le fondement.

Cela a bien plus qu'un impacte néfaste sur le physique, un impacte sur l'état psychique et physiologique de la personne malade. 

 

 

Le stress aujourd'hui

Comment ça fonctionne aujourd'hui  ?

Le stress agit en trois phases :

 

1) Phase d'alarme :

C'est la première réaction due à un  gros stress instantané qu'on connait tous.

On réagit comme avant en fonction des circonstances :

- soit Fuite.

- Soit Attaque.

- Soit Inhibition.

 

La réaction que nous opposons le plus souvent aujourd'hui au stress est plutôt l'inhibition.

(On attaquera pas un chef de service stressant et on ne partira pas en courant à son arrivée...) 

On a plus besoin d'une débauche d'énergie mais nous avons quand même une surproduction hormonale pour réagir physiquement. (et une mauvaise élimination naturelle pour beaucoup)

Cette phase dure quelques heures.

 

 

2) Phase de résistance :

A la préhistoire, on avait besoin dans certaines occasions d'une surproduction hormonale assez longue dans le temps dans le cas où on était poursuivi... où on traquait plusieurs jours un gibier... 

Le corps s'est adapté en libérant des hormones spécifiques dans le cadre d'un stress de longue durée mais qui doivent toujours être éliminées suite à l'activité physique engendrée. 

 

L'homme contemporain est capable de vivre avec un stress durable en ne lui opposant que l'inhibition et donc jamais d'activités physiques pour ''nettoyer'' le corps, ni même de phases de repos récupératrices d'énergie. 

Cela pose un problème pour l'évacuation des hormones libérées en grosses quantités tous les jours.

Cette phase de résistance peut durer quelques semaines, quelques mois, plusieurs années !!!

C'est là que le corps ''parle''.

On commence à voir apparaître des maux de toutes sortes dus à des inflammations diverses mais très souvent engendrées par un stress mal géré.

 

 

3) Phase d'épuisement :

Le corps n'a pas été ''écouté'' et il a été trop sollicité.

Il est dépassé et ne peut plus faire face au stress, Il n'a plus d'énergie.

Les sollicitations stressantes sont toujours présentes mais plus de réponse possible...

C'est là qu'on voit apparaître les maladies très graves, les accidents...

Le burn out est notamment la phase d'épuisement d'un stress de longue durée... 

 

 

Le réflexologue a différents outils qui permettent de faire une évaluation du stress de la personne.

 

Le réflexologue la prend en charge en lui proposant un protocole adapté et personnel de relaxation, de stimulation réflexe plantaire, palmaire, faciale, crânienne ou dorsale en fonction de ses besoins.

 

Le stress n'est pas une fatalité.

 

Le stress peut se gérer, n'hésitez pas à vous faire aider si vous en sentez le besoin.

Contactez moi !